Communiqués de presse - Finance

Résultats annuels 2012 : une année charnière

Publié le 19-02-2013

Déploiement opérationnel de l'offre monétique Be2bill

Renforcement des activités B to C toujours fortement génératrices de cash flow

Bruxelles, le 19 février 2013 à 7h30
Information règlementée

Rentabiliweb publie ce jour ses résultats de l'exercice 2012. L'année a été marquée par la montée en puissance de la solution de paiement par cartes Be2bill, marché sur lequel le groupe se positionne comme un acteur majeur, et le ralentissement concomitant des activités historiques, tels que la publicité et le micro-paiement.

La croissance du Groupe s'appuie sur deux axes forts :

  • Les activités complémentaires de paiement, de marketing direct et de services télécom, soit un pôle B to B resserré sur les offres les plus pertinentes, permettent de répondre aux enjeux de rentabilité du e-commerce (acquisition de trafic, fidélisation des clients et optimisation des taux de conversion).
  • Les activités B to C fortement génératrices de cash-flow procurent au groupe un levier additionnel de compétence sur les problématiques du e-commerce. Ce pôle est constitué de plusieurs segments : la rencontre, l'astrologie, le féminin bien-être et les communautés.

Jean-Baptiste Descroix-Vernier, Président du Conseil d'administration du Groupe, déclare :
« Accompagner les e-commerçants est un enjeu majeur pour les acteurs du web. Anticipant depuis 2 ans les mutations dans les comportements des internautes et les enjeux pour les e-commerçants, Rentabiliweb a construit une offre unique qui allie paiement et web-marketing. Cette offre convergente n'existe ni chez les banques traditionnelles, ni chez les Prestataires de Services de Paiement (PSP), ni chez les acteurs du e-marketing. Moins d'un an après sa commercialisation, la solution de paiement Be2bill est déjà utilisée par plus de 200 e-commerçants. Le succès rencontré depuis son lancement confirme la pertinence de l'analyse stratégique. »

Résultats 2012

  • Le chiffre d'affaires s'établit à 70 M€, reflétant ainsi la bascule entre les activités historiques et les nouveaux leviers de croissance. Le B to C a été marqué par une conjoncture économique difficile qui a pesé sur la consommation des ménages et le marché publicitaire. Dans le pôle B to B, le phénomène marquant aura été la restructuration du portefeuille client de l'activité micro paiement et l'arrêt de la commercialisation des Facebook Credit, qui, à titre indicatif, pesait 3,5M€ en 2011.
  • Le taux de marge brute se maintient à un niveau élevé et continue à progresser de 58,9% vs 57,2% en 2011.
  • La société a procédé à des recrutements de nouveaux hauts potentiels, à des investissements majeurs et à des réorganisations juridiques pour adapter l'entreprise à son nouveau profil. L'impact pèse à hauteur de 3.1M€ sur l'exercice mais est porteur de synergies qui donneront leur effet dès 2013.
  • L'impact sur les charges liées au lancement et au développement de Be2bill depuis avril 2012 s'établit à 5,7 M€ sur l'exercice. A titre d'exemple, l'extension de l'agrément PCI DSS (normes internationales de sécurisation des transactions), attendue en 2013, a été entièrement financé en 2012.
  • Le Groupe rappelle qu'il dispose d'une situation financière très solide avec des capitaux propre de M€.68, aucun endettement et une situation nette de trésorerie positive de 7,8 M€.

Chiffres clés consolidés

Chiffres clés consolidés 2012, Rentabiliweb Group

Evolution de l'activité de l'exercice 2012

Pôle B to B - Acquisition, fidélisation, monétisation : exploitation des synergies au service du e-commerce

L'activité B to B a réalisé un chiffre d'affaires de 26 M€ sur l'exercice 2012 contre 34,1 M€ en 2011.

Le pôle paiement composé du micro paiement et de l'encaissement de cartes (Be2bill) enregistre une baisse du chiffre d'affaires notamment liée à l'arrêt de la commercialisation des Facebook Credit qui représentait 3,5 M€ en 2011 et à la restructuration du portefeuille client de l'activité micro paiement.

Sur le second semestre, l'offre d'encaissement Be2bill a connu une dynamique commerciale très encourageante qui s'est traduite par des signatures de contrats avec de grandes références telles que Winamax, Kenzo ou pêcheur.com (groupe Oxylane) ainsi que par une montée en charge très satisfaisante : 100% des clients confient à Be2bill, chaque mois, une part croissante de leurs flux. Be2bill a par ailleurs consolidé les relations avec ses partenaires notamment avec les CMS (Prestashop, Magento, etc.). La poursuite du déploiement de la solution de paiement par cartes vers un large spectre de e-commerçants et la finalisation de la structuration de Be2Bill devraient permettre d'envisager l'équilibre financier de cette activité à partir des derniers mois de 2013.

L'évolution de l'activité du pôle marketing direct reflète le resserrement des budgets marketing des annonceurs et la volonté du Groupe de recentrer ses offres sur celles les plus génératrices de valeur. Eperflex, la solution de reciblage des cyberacheteurs par e-mail s'impose comme une référence sur le marché et a conclu des accords exclusifs avec des annonceurs comme Zalando, Pixmania, Lastminute, Mistergooddeal et Spartoo. Eperflex leur permet en effet de générer des ventes additionnelles tout en diminuant les abandons de navigation et les échecs de paiement.

Le pôle télécom a poursuivi sa structuration autour d'un panel d'offres comprenant le routage de campagnes SMS, la fourniture de téléphonie d'entreprise et de centre d'appels, l'infogérance ainsi que le traitement des numéros surtaxés (plate-forme 0800). L'exercice 2012 a été marqué par la signature de contrats clients importants dont les effets sur le chiffre d'affaires se ressentiront dès 2013.

Pôle B to C : Progression constante de l'Astrologie

Le chiffre d'affaires du pôle B to C atteint 44 M€ en 2012 contre 49,1 M€ en 2011.

Le recul du chiffre d'affaires de l'activité Dating, lié à un contexte difficile et concurrentiel, est maîtrisé et en cours d'être compensé par l'astrologie dont la croissance est continue depuis son intégration dans le groupe.

L'activité Astrologie bénéficie de la transition du marché du off line vers le online. Cette mutation, combinée au lancement de nouveaux produits et à l'exploitation de nouveaux canaux de distribution tel que le mobile, permet d'assoir une solide augmentation du chiffre d'affaires en 2012.

Progression du taux de Marge Brute

La Marge Brute du Groupe s'établit à 41,2 M€ contre 47,6 M€ en 2012, soit un taux de marge brute de 58,9% qui traduit notamment une hausse de 8 points du taux de marge brute du Pôle B to B sous l'effet de la rationalisation du portefeuille de clients de l'activité de micro paiement. Le pôle B to C a préservé un taux de marge brute très satisfaisant (68,1% contre 72,3% en 2011) qui témoigne de la bonne qualité de ses relations de long terme avec ses partenaires.

Une évolution du Résultat Opérationnel qui reflète la mise en oeuvre de la stratégie de croissance

Le résultat opérationnel courant du Groupe s'établit à 3,1 M€ contre 15,9 M€ en 2011.

Le résultat opérationnel courant de l'activité B to B est fortement impacté par la contribution négative de Be2bill à hauteur de 5,7 M€ dont l'essentiel provient des charges de personnel, de marketing et de consulting. Dans cette activité, le Groupe est désormais structuré pour atteindre ses fortes ambitions de conquêtes de parts de marchés.

Dans le pôle B to C, le résultat opérationnel courant ressort à 11M€. Les charges opérationnelles et de personnel ont été maitrisées permettant un maintien des investissements marketing de l'activité Astrologie.

La baisse du résultat opérationnel courant, qui ressort à 1,2M€, s'explique essentiellement par l'existence de coûts exceptionnels non récurrents sur l'année 2012 (principalement le non versement d'un complément de prix et un défaut de paiement d'un de nos clients suite à l'insolvabilité d'un de ses partenaires), alors que le Groupe avait enregistré sur le 1er semestre 2011 un produit exceptionnel de 2,5 millions d'euros (débouclage de la garantie de passif liée à une précédente acquisition).

Au total, le résultat net consolidé s'établit à 1 million d'euros au 31 décembre 2012.

Une situation financière solide

Pour l'exercice 2012, le cash-flow disponible s'établit à 1,6 M€ et la trésorerie nette s'élève à 7,8 M€.

Le Groupe affiche une structure financière toujours solide avec des capitaux propres, au 31 décembre 2012, s'élevant à 68,5 M€, et aucun endettement financier. La stratégie et les actions menées en 2012 permettent au Groupe Rentabiliweb d'attendre désormais des résultats durables. Les premiers indicateurs de 2013 valident confortent le Groupe dans le choix de sa stratégie.

Prochaine communication

Publication du chiffre d'affaires du premier trimestre 2013 : jeudi 18 avril 2013.

ANNEXES

compte de résultat 2012, Rentabiliweb Group


bilan actif 2012, Rentabiliweb Group


bilan passif 2012, Rentabiliweb Group


flux de trésorerie 2012, Rentabiliweb Group