Communiqués de presse - Finance

Rentabiliweb Annonce une croissance de +16,1 % AU T1 2011 (22,6 M€)

Publié le 05-05-2011

Croissance soutenue de l'ensemble des activités de monétisation et d'édition en ligne

Le Groupe Rentabiliweb (ISIN BE0946620946 -- Mnemo BIL) poursuit sa dynamique de croissance avec une progression de ses deux pôles d'activités B to B (services de monétisation) et B to C (édition de contenus numériques), portant le chiffre d'affaires à 22 631 KEUR en augmentation de +16,1% sur les trois premiers mois de l'année 2011.

En milliers d'euros T1 2011 T1 2010 ∆%
Chiffre d'affaires 22 631 19 493 +16,1%
dont monétisation d'audience pour compte de tiers (B to B) 9 178 7 545 +21,6%
dont monétisation d'audience pour compte propre (B to C) 13 453 11 947 +12,6%

« Chaque trimestre, nous continuons d'armer l'entreprise pour l'avenir. Outre la croissance à deux chiffres de son Chiffre d'Affaires, le premier trimestre a été marqué par l'intégration de l'astrologie au sein de notre panel B2C, mais aussi par le succès de Mailocash, la signature de plusieurs contrats de monétisation, ou encore le lancement de services innovants dans le micro-paiement. Les bases de données du Groupe s'élèvent désormais à 13,5 millions d'entrées, dont plus de 11 millions de contacts opt-in. Nos filiales sont formées à exploiter en permanence les synergies intra-groupe, et ajoutent au quotidien les compétences du B to B aux performances du B to C. Tout cela contribue à une croissance saine, régulière et rentable.» précise Jean-Baptiste Descroix-Vernier, Président du Groupe Rentabiliweb.

Dynamique des activités de marketing direct (cash back) et des services télécom

L'activité de prestation de services de monétisation (B to B : monétisation d'audience pour compte de tiers) enregistre une croissance record de +21,6% à 9,2 millions d'euros sur le premier trimestre 2011.

Les activités de marketing direct et de cash back affichent, depuis leur lancement en 2004, des niveaux de croissance à 2 ou 3 chiffres. Le chiffre d'affaires de Mailorama poursuit sa croissance exceptionnelle sur le premier trimestre 2011, avec notamment 40% d'utilisateurs supplémentaires du logiciel de détection de cashback automatique et d'aide au shopping en ligne : Mailocash. Mailorama confirme ainsi son leadership dans le cashback en ligne et consolide sa position de site référent pour la consommation en ligne avec une audience en croissance de 20% et une augmentation de 10 points de l'indice de satisfaction de ses membres. Les trois premiers mois de l'année ont également été marqués par le dynamisme des services Télécoms du Groupe qui dispose désormais d'une offre globale de téléphonie, notamment avec l'intégration des équipes et solutions commerciales du Groupe Vidalia ( http://www.rentabiliweb-interactive.com ). Rentabiliweb capitalise ainsi pleinement sur les licences Télécom délivrées par l'ARCEP.

Associé aux services monétiques, le Groupe est en mesure de couvrir l'ensemble des problématiques des acteurs du e-commerce en termes de paiement, de services clients totalement unifiés (téléphone, chat, voix, vidéo, emails, messagerie vocale), de fournitures de solutions de téléphonie entrante et sortante, de web call back, de push SMS, etc.

Les signatures des contrats avec les Groupes RueDuCommerce, Zed, ou le partenariat signé pour le lancement du film Titeuf, sont des illustrations directes du bon positionnement du Groupe sur les métiers des services interactifs et télécoms.

Rentabiliweb a également poursuivi le développement de son offre monétique à destination des acteurs du e-commerce. Le Groupe a consolidé ses partenariats bancaires avec des banques françaises de premier rang, à même de garantir et de sécuriser le traitement d'un volume exponentiel de transactions. Il a par ailleurs préparé son entrée au Groupement des Cartes Bancaires et initié des relations avec des banques étrangères et avec les principaux réseaux internationaux Visa et Mastercard afin de couvrir toutes les problématiques de paiement international de ses clients.

Le Groupe est à ce jour le seul établissement de paiement français à avoir obtenu un agrément d'établissement de paiement en France, au Royaume Uni, en Allemagne, en Espagne, et au Luxembourg. Sur l'activité historique de micro-paiement, le trimestre a été marqué par le lancement d'un système de gestion de monnaie virtuelle entièrement configurable et directement intégrée sur la plate-forme de Rentabiliweb. Cette innovation, en parfaite adéquation avec les tendances du marché du jeu en ligne, permet à un éditeur de capitaliser sur ses marques et de faire sponsoriser l'achat de codes directement par des annonceurs. Le groupe a aussi, au cours du trimestre, été très sélectif dans le choix de ses nouveaux partenaires et de ses clients, ceci afin de parfaire l'évolution programmée du mix clients au sein des offres de paiements du Groupe, en privilégiant les produits à plus forte marge.

Performance du bouquet grand public de divertissement sur Internet et mobile

L'activité d'édition de contenus numériques (B to C : monétisation d'audience pour compte propre), portés par les thématiques Rencontre, Féminin Bien-Etre, Astrologie et Jeux familiaux, affiche une croissance sur les trois premiers mois de l'année de +12,6% à 13,4 millions d'euros.

Le poids relatif du pôle B to C est resté stable et représente environ 60% de l'activité totale du Groupe au cours du trimestre. Le premier trimestre est historiquement le plus bas de l'année. Les trois premiers mois de l'année ont été marqués par un enrichissement des contenus de divertissement grand public avec l'intégration progressive des activités d'astrologie, www.purevoyance.com dont les services et les contenus offrent des relais importants avec les autres audiences du groupe.

La période a également enregistré une montée en puissance des sites féminins et notamment de www.clicbienetre.com qui a connu une augmentation de 20% de ses membres au cours du premier trimestre.

En parallèle, les équipes techniques se sont appliquées à anticiper l'évolution de l'algorithme Google afin de conserver un référencement optimal. Les équipes marketing et commerciales du pôle B to C ont aussi profondément travaillé les référencements naturels et payants des sites du Groupe afin d'améliorer encore les ventes croisées et donc viser à terme une amélioration de notre marge contributrice.