Communiqués de presse - Finance

Nouvelle accélération de la croissance au T1 2010 : +38%

Publié le 11-05-2010

Croissance 100% organique sur l'ensemble des métiers du Groupe - Activités d'édition (BtoC) : + 49.3% - Activités de prestation de services de monétisation (BtoB) : + 23.3% Succès et pertinence du positionnement stratégique

Conformément au calendrier financier, le Groupe Rentabiliweb publie son chiffre d'affaires au premier trimestre 2010 ce jour.

En milliers d'euros T1 2010 T1 2009 %
Chiffre d'affaires T1 19 493 14 123 +38%
dont monétisation d'audience pour compte de tiers (B to B) 7 545 6 121 +23.3%
dont monétisation d'audience pour compte propre (B to C) 11 947 8 002 +49.3%
« Malgré un contexte économique particulièrement difficile, le premier trimestre 2010 affiche une croissance exclusivement organique très soutenue, sur l'ensemble des métiers du Groupe, dans le prolongement des performances réalisées au quatrième trimestre 2009. Ces résultats sont conformes à notre stratégie et à nos prévisions, voire même légèrement supérieurs. Ils confirment le succès et la pertinence de notre positionnement stratégique qui consiste à allier guichet unique de solutions de monétisation et bouquet de divertissement numérique fidélisant et rentable » précise Jean-Baptiste Descroix-Vernier, Président du Groupe Rentabiliweb.

L'activité de prestation de services de monétisation (B to B : monétisation d'audience pour compte de tiers) enregistre une croissance de +23.3% à 7 545 KEUR. Le premier trimestre de l'année a été tiré par le dynamisme des solutions à la performance et notamment des programmes de fidélisation emails et SMS et les solutions de cash back telles que www.mailorama.fr et www.textorama.fr avec une progression qui s'établit à plus de +70% sur les trois premiers mois de l'année.

En parallèle, les activités historiques de micropaiement ont connu une croissance à deux chiffres avec la signature de très belles références (Libération, Marianne, Planète 51, ConcoursMania, France Télévision, etc) dont l'effet sur le volume d'affaires portera sur l'ensemble de l'année de façon progressive.

Les activités de Services Vocaux Interactifs et de SMS+ à destination des médias off-line qui cherchent à fidéliser et à communiquer massivement avec leur audience monte progressivement en régime et son impact significatif devrait intervenir au second semestre 2010.

Ces performances sur l'ensemble de l'activité B to B confirment les tendances affichées au quatrième trimestre 2009 avec une croissance séquentielle de près de 7% ; ce dernier trimestre 2009 ayant pourtant été particulièrement dynamique. Elles valident également le positionnement stratégique du Groupe comme un guichet unique de solutions de monétisation à destinations des professionnels qui recherchent de la performance pour monétiser toute leur audience, numérique ou non, sur l'ensemble des canaux et des supports médias disponibles.

En milliers d'euros T1 2010 T4 2009 %
Chiffre d'affaires 19 493 19 083 +2.1%
dont monétisation d'audience pour compte de tiers (B to B) 7 545 7 060 +6.9%
dont monétisation d'audience pour compte propre (B to C) 11 947 12 023 (0.6%)

L'activité d'édition de contenus numériques (B to C : monétisation d'audience pour compte propre), portés par les thématiques Rencontre et Jeux familial, affiche une croissance globale de +49.3% à 11 947 KEUR et représente 61.3% de l'activité globale au premier trimestre 2010.

La constitution d'un bouquet global et d'une grille complète de sites de divertissement doublée d'une maîtrise constante des sources de trafic ont favorisé les ventes croisées entre les différentes thématiques du portefeuille et contribué à augmenter le revenu par client. Le cross-selling entre les sites de jeux, les sites de rencontre et la thématique adulte a été particulièrement efficace et rentable. Comme anticipé, l'activité d'édition affiche une croissance étale par rapport au quatrième trimestre 2009 ; la base de comparaison étant défavorable compte tenu des offres promotionnelles et exclusives concédées à certains partenaires à l'occasion des programmes et des promotions de fin d'année.

Par ailleurs, l'instruction du dossier pour l'obtention de l'agrément d'établissement de paiement auprès de l'ACP (Autorité de Contrôle Prudentiel) qui supervise désormais les agréments et les procédures de contrôle en remplacement du CECEI (Comité des établissements de crédit et des entreprises d'investissement) est finalisée. Il devrait être examiné prochainement en Comité de Direction dont la date n'a pas encore été arrêtée. A ce jour, le registre officiel publié par l'ACP ne comprend aucun établissement de paiement agréé en France depuis la transposition de la directive européenne sur les services de paiement en novembre 2009. Une fois cet agrément obtenu, Rentabiliweb pourra non seulement gérer ses propres transactions de paiement, mais aussi proposer ce service et notamment le paiement par carte bancaire à d'autres éditeurs et e-marchands, en France et à l'étranger.